Retour

L'œil de NO COM

Des faits et des news pour comprendre l’esprit du temps

Covid : la crise sanitaire a resserré les liens dans les entreprises

Covid : la crise sanitaire a resserré les liens dans les entreprises

Selon la troisième édition du Tableau de bord de la transformation des entreprises réalisée par l’Ifop pour No Com en partenariat avec « Les Echos », l’attachement des salariés à leur entreprise s’est renforcé avec la pandémie. Deux tiers des sondés se disent optimistes sur l’après-crise.

Loin des yeux, loin du coeur ? L’adage ne vaut pas pour les salariés et leur entreprise pendant la crise sanitaire. Au contraire même. Malgré la généralisation du travail à distance, l’épidémie de Covid a resserré les liens. Tel est le principal enseignement de la troisième édition du Tableau de bord de la transformation des entreprises réalisée entre le 2 avril et le 9 avril 2021 par l’Ifop pour No Com en partenariat avec « Les Echos » et Radio Classique auprès de 1.502 salariés d’entreprises de plus de 500 employés.

Un peu plus d’ un an après la mise sous cloche de la France , et le premier confinement, 59 % des sondés affirment que la crise a renforcé leur attachement à leur entreprise. Mieux, 80 % d’entre eux se disent satisfaits de leur situation professionnelle. Ils n’étaient que 74 % à exprimer un tel jugement en novembre 2019, avant la crise. Et si les confinements successifs et le recours au télétravail ont bien provoqué un éloignement physique avec son lieu de travail et ses collègues, le sentiment d’adhésion à l’entreprise s’est néanmoins considérablement renforcé.

Bilan positif pour le télétravail

Une majorité des personnes interrogées (54 %) n’hésite pas à se ranger du côté des « ambassadeurs » (fiers et fidèles) ou des « soutiens avec modération toutefois ». Le Covid-19 n’a toutefois pas totalement pacifié les relations. Les « circonspects » et les « contestataires » représentent encore 46 % des sondés, une proportion néanmoins en recul par rapport à la fin 2019.

Selon l’étude, les salariés portent il est vrai un regard plutôt positif sur leur entreprise pendant la pandémie. Plus des trois quarts estiment ainsi qu’elle a bien su s’adapter. Ils tirent en particulier un bilan largement positif de l’instauration du télétravail depuis mars 2020. Même si la majorité d’entre eux avoue avoir souffert de la « perte de lien » et de l’isolement.

Utilité sociale

Par ailleurs, le regard sur l’entreprise a profondément évolué pendant cette période inédite. Aux yeux des salariés, son utilité sociale est devenue un vecteur de fierté. Le sentiment qu’elle doit jouer un rôle « très important au sein de la société » est ainsi partagé par une majorité croissante, seuls 13 % des sondés – contre près d’un quart d’entre eux fin 2019 – ne partageant pas cette opinion. Ils sont aussi sensibles à la meilleure prise en compte des questions environnementales et de parité.

Même si l’on se sent bien dans son travail, les envies de changement n’ont jamais été aussi fortes. Elles concernent deux tiers des personnes interrogées par l’Ifop.

La crise, avec son lot d’incertitudes, conduit toutefois à un solide sens des réalités. La sécurité de l’emploi est le premier moteur pour rester fidèle à son entreprise. La rémunération arrive en second, mais la perspective de toucher un meilleur salaire est le premier aiguillon pour changer de travail.

Optimisme

Mais deux tiers des sondés sont optimistes sur l’après-crise. Pour eux, l’important sera, à ce moment-là, de trouver un équilibre « pragmatique » entre travail sur le site et à distance.

Critiques sur la fréquence insuffisante des échanges pendant la pandémie, mais positifs sur la qualité des messages, ils espèrent aussi une meilleure communication interne de la part de leur entreprise. Reflets de leurs inquiétudes pour l’avenir, ils souhaitent notamment une prise de parole plus régulière des dirigeants, sur la stratégie, l’activité ou les plans de transformation au sortir de la pandémie.

Article dans les Echos du 9 mai 2021

Retrouvez l’intégralité de notre table ronde No Com au Studio du groupe les Echos-Le Parisien. Avec nos invités exceptionnels Marie-Christine LombardOlivier Bogillot

https://drive.google.com/file/d/1RdZGo6YByyz5Wz90mINaEkdyYgTbGUl9/view

Partager Partager Tweet