Notre vision :

La société paranoïaque

 

Si l’on n’a jamais disposé d’autant de canaux, d’outils et de technologies pour communiquer, jamais, non plus, les publics, qu’ils soient consommateurs, citoyens ou salariés, ne se sont montrés aussi résistants.

Les opinions

sont devenues imperméables

Hyper-saturées | Hyper-méfiantes | Hyper-résistantes

 

  • Les émetteurs –gouvernements, dirigeants, grandes entreprises, marques et médias – sont soupçonnés par principe
  • La méfiance est devenue une compétence grâce à laquelle l’opinion traque et décrypte les intentions cachées
  • Répondre uniquement par plus d’information renforce les résistances au lieu de les atténuer
  • Les outils de la communication classique ne suffisent plus

Or, les entreprises doivent se transformer vite et en continu : pour se transformer il faut convaincre.

  • Convaincre les collaborateurs que la transformation de l’organisation, des activités ou de la culture améliore les chances de succès pour chacun
  • Convaincre les clients que la transformation de l’offre améliore leur expérience
  • Convaincre l’opinion publique que l’entreprise agit en phase avec les attentes et les valeurs de la société
  • Convaincre les investisseurs et les sphères d’influence que la stratégie menée améliore la performance, la rentabilité et la réputation

Notre raison d’être

La stratégie d’opinion moteur de transformation

Rajouter de la pression et du bruit en utilisant davantage des médias  et des techniques dont l’efficacité est émoussée n’est plus une option suffisante.

La révolution de l’information et du digital a exacerbé l’impact des enjeux d’opinion, à la fois en termes d’opportunités et de risques. La persuasion clandestine ne fonctionne plus.

Il faut désormais, pour convaincre, accepter de négocier d’égal à égal avec ses publics et renouveler ses pratiques pour mériter leur attention.